6 types de logo au cœur de votre marque | Macadam Marketing, Montréal
2022-01-17
Chapitre 6 :

6 types de logo au cœur de votre image de marque

Par Marc-André Beauchemin

On met les pieds dans l’étape tant attendu par la plupart des clients : la création du logo de leur entreprise. « Enfin, on rentre dans du concret », ils se disent! Et nous aussi, à l’agence, c’est une étape qu’on affectionne particulièrement. Toute la réflexion stratégique faite au préalable commence à prendre vie avec la collaboration d’un designer de marque.

Fier représentant de votre image de marque, le développement du logo peut sembler quelque chose d’assez simple, mais tout comme pour la création de votre nom, vous aurez besoin d’un brief béton dans lequel vous prendrez position sur ce que vous appréciez et ce que vous aimez moins. L’idée, c’est d’encadrer le créatif et surtout de l’inspirer pour qu’il crée de la magie.

Les logos font partie de nos vies, tellement qu’on les voit bien souvent sans les voir. La multiplication des surfaces sur lesquelles on les retrouve fait en sorte que le logo d’aujourd’hui doit être adaptatif et polyvalent. Sinon, vous aller rencontrer des embûches sur certains supports ou l’espace est plus restreint.

On compte 6 types de logo, chacun avec ses particularités, ses forces et ses faiblesses. Avant de lancer votre mandat de refonte de votre identité visuelle, il est préférable d’éliminer quelques avenues créatives que vous ne souhaitez pas emprunter. En délimitant votre carré de sable, vous augmentez du même coup vos chances de frapper un coup de circuit. Passons en revue les possibilités!

01. Le logotype

Aussi appelé wordmark, le logotype se caractérise par le fait qu’il est composé seulement d’une police de caractères. On peut penser à tort qu’il s’agit du logo le plus facile à créer. En fait, de par son côté minimaliste, le logotype nécessite un travail typographique important. L’industrie de la mode tout comme les avocats ont tendance à opter pour un logotype, démontrant leur sophistication et leur sérieux.

Le designer doit éviter d’utiliser une police standard et plutôt se lancer dans un grand travail de recherche typographique pour sélectionner une police qui se démarque. Si le budget le permet, il peut être intéressant de créer une police personnalisée pour le logo du client.

Certaines grosses entreprises pensent au-delà du logo et vont même jusqu’à créer une police unique pour les communications de la marque. Pensons par exemple à Netflix qui est passé de la fonte publique Gotham à sa propre création, Netflix Sans, leur faisant économiser des millions de dollars par année en licence pour équiper tous les postes de travail.

Pourquoi opter pour le logotype?

  • Votre nom d’entreprise est court et original (comme Google).
  • Vous êtes une nouvelle entreprise et souhaité rapidement être reconnaissable.

Pourquoi éviter le logotype?

  • Votre nom d’entreprise est long (comme Polo Ralph Lauren).
  • Vous souhaitez le retoucher le moins possible. Puisqu’il est composé uniquement d’une police de caractères, et que les tendances typographiques évoluent avec les années, vous devrez adapter votre logotype.

02. Le logo combiné

Comme son nom l’indique, ce type de logo combine des éléments : un logotype et un symbole. Ce dernier peut prendre la forme d’un pictogramme, d’une forme abstraite ou d’une mascotte. Le symbole se positionne à côté, au-dessus, au-dessous ou forme un tout avec le logotype (Burger King).

Pourquoi opter pour le logo combiné?

  • Il est extrêmement polyvalent, le nom étant associé au symbole, travaillant de concert pour faire rayonner la marque.
  • Le symbole, avec les années, peux devenir l’identifiant principal de la marque.
  • Le logo combiné est normalement plus facile à enregistrer lorsque vous voudrez créer une marque de commerce.

Pourquoi éviter le logo combiné?

  • Étant plus complexe que le logotype, il peut être plus difficile à utiliser sur différents supports de communication. Devez-vous préférer le logo sans symbole, avec le symbole sur le côté ou en haut du logotype sur une carte d’affaires?

03. Le symbole

Aussi appelé brandmark dans la langue de Shakespeare, le symbole est une icône ou un dessin schématique, véritable superpuissance par excellence dans l’univers du branding. Quand on pense à ce qu’est un « logo », c’est souvent ce type qui nous vient en tête. Très peu d’entreprises auront l’opportunité un jour de se doter de ce type de logo. Un budget publicitaire d’envergure sur plusieurs années et une grande notoriété pourraient vous permettre de faire évoluer votre logo combiné ou votre emblème vers le symbole comme Starbucks.

Pourquoi opter pour le symbole?

  • Votre nom d’entreprise colle parfaitement dès le départ à une représentation graphique (Apple).

Pourquoi éviter le symbole?

  • Il nécessite un investissement en publicité et en relations publiques à ne pas négliger.
  • Sans une très grande notoriété, vous risquez de heurter votre marque.

04. L’acronyme

Ce type de logo a du vécu, étant utilisé dans l’Antiquité pour signer les œuvres d’art, les sculptures et les médailles. Au 19e siècle, cette tendance minimaliste est revenue au goût du jour sous l’influence japonaise.

On vous mentionnait un peu plus haut que le choix de la typographie pour le logotype était crucial. C’est tout autant le cas pour l’acronyme, sinon plus! Puisqu’il contient moins de lettres qu’un autre type de logo, vous pouvez faire preuve d’un peu de fantaisie. La lisibilité ne s’en verra pas réduite.

 

Pourquoi opter pour l’acronyme?

  • Votre nom d’entreprise est composé de plus de trois mots.
  • Vous œuvrez dans une industrie où c’est coutume (firme d’avocats!).
  • Vous serez vraiment mémorable.

Pourquoi éviter l’acronyme?

  • Un peu comme avec le symbole, il est préférable de voir l’acronyme comme une évolution d’un autre type de logo, le logotype par exemple. Vous pourriez même utiliser le logotype et l’acronyme dans le même logo jusqu’à ce que votre réputation vous permette de conserver seulement l’acronyme.

05. L’emblème

L’emblème ressemble au logo combiné dans la mesure où il contient un symbole et une typographie. Il diffère puisque les deux éléments forment un tout inséparable. Ce logo arbore une apparence traditionnelle qui lui confère une prestance et une crédibilité. Les écoles, les gouvernements et l’industrie automobile l’affectionnent particulièrement.

 

Qu’il prenne la forme d’un badge, d’un cachet ou d’un sceau, certaines organisations ont réussi à moderniser l’emblème. Il respire une finesse difficile à expliquer et rejoint notre besoin de faire partie d’une troupe.

Pourquoi opter pour l’emblème?

  • Vous voulez imposer une perception de longévité.
  • Sa forme arrondie lui concède un sentiment de sécurité et de confiance, un peu comme si on entrait en relation avec un membre de la famille.

Pourquoi éviter l’emblème?

  • À cause de tous les détails qu’il peut contenir, il est moins polyvalent et convient moins bien à certaines utilisations numériques.

06. La mascotte

La mascotte est un personnage dessiné qui joue le rôle de porte-parole pour votre entreprise. En tant qu’être humain, nous sommes naturellement attirés par tout visage ayant des traits humains. Véritable ambassadeur de votre marque, vous pouvez positionner votre mascotte dans une multitude de positions. L’exploitation de votre marque dépendra donc de votre imagination (et de votre budget).

Alors que la mascotte se porte bien sur différents objets promotionnels (chandail, casquette, tasse, jouet, etc.), certains supports comme la carte d’affaires s’y prêtent moins bien. Bien que polyvalente, la mascotte ne représente qu’un élément de votre identité visuelle globale.

 

Pourquoi opter pour la mascotte?

  • Vous vous adressez aux familles et aux enfants.
  • Votre marque est reconnue pour être plaisante et amicale.
  • Une image de marque flexible est l’une de vos priorités.

Pourquoi éviter la mascotte?

  • Vous êtes une entreprise de services sérieuse.

Pour conclure

Votre plus grand combat, lorsque viendra le temps de voir à la refonte de votre image de marque, ne sera pas de choisir un ou deux types de logo. Le plus difficile sera de sortir de votre tête pour vous mettre dans les souliers de votre client idéal. C’est avec ses yeux, ses goûts et ses aspirations que vous devrez évaluer les propositions graphiques que votre designer vous soumettra. Et ça, c’est loin d’être facile!

Bien que la création de votre logo soit une étape essentielle, ce n’est qu’une partie de l’équation. Dans le prochain chapitre, nous décortiquerons les différentes composantes d’une identité visuelle complète.

Du branding, et bien plus encore,
directement dans votre boîte de courriels!